Commémoration Napoleonics

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Sam 7 Nov 2015 - 15:19

Nous préparons les commémorations du 210ème anniversaire de la Campagne d'Autriche. Vous pouvez consulter les différents scénarios sur le nouveau site dédié à CCNapoleonics :

http://www.commandsandcolors.net/napoleonics/index.php?option=com_content&view=category&id=23&Itemid=169

plus particulièrement dans cette partie dédiée à la troisième extension consacrée aux Autrichiens.

Nous essaierons de jouer les 5 premières batailles  : Wertingen, Günzburg, Haslach-Jungingen, Elchingen et Maria-Zell. Nous disposons de trois jeux donc six places. Les deux premières sont déjà réservées pour un affrontement au sommet entre Darkdragon, qui mènera la Grande armée (à sa perte), et Kaleunt qui tentera d'arrêter ce rouleau compresseur avant Vienne afin que jamais ne se lève le soleil sur Austerlitz.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

present

Message  Will49 le Lun 9 Nov 2015 - 17:22

@KALEUNT a écrit:Nous préparons les commémorations du 210ème anniversaire de la Campagne d'Autriche. Vous pouvez consulter les différents scénarios sur le nouveau site dédié à CCNapoleonics :

http://www.commandsandcolors.net/napoleonics/index.php?option=com_content&view=category&id=23&Itemid=169

plus particulièrement dans cette partie dédiée à la troisième extension consacrée aux Autrichiens.

Nous essaierons de jouer les 5 premières batailles  : Wertingen, Günzburg, Haslach-Jungingen, Elchingen et Maria-Zell. Nous disposons de trois jeux donc six places. Les deux premières sont déjà réservées pour un affrontement au sommet entre Darkdragon, qui mènera la Grande armée (à sa perte), et Kaleunt qui tentera d'arrêter ce rouleau compresseur avant Vienne afin que jamais ne se lève le soleil sur Austerlitz.
Salut les camarades,
Je suis volontaire pour apprendre et jouer avec vous :)
Ca sera l'occase de montrer à Darkdragon la difference entre la strategie et la tactique Wink

Bises
avatar
Will49
vétéran
vétéran

Nombre de messages : 79
Age : 40
Localisation : ANGERS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Lun 9 Nov 2015 - 17:57

A priori nous sommes donc déjà 4 pour la Campagne d'Autriche :

Darkdragon, RG49, Will49 et Kaleunt. Déjà deux tables de remplies.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Mar 1 Déc 2015 - 18:32

@darkdragon a écrit:N'étant ni narrateur ni prof d'histoire, je vous la fais courte.
Le jeudi 03 décembre prochain, je propose une GROSSE bataille d'AUSTERLITZ.

Est-ce que ça tient toujours ?
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Ven 10 Juin 2016 - 10:57

Après nos fabuleuses commémorations de la campagne des Cent jours l'an dernier et malgré le rendez-vous manqué d'Austerlitz (le réveil n'avait pas sonné comme pour Star Wars), nous reprenons notre cycle de commémorations avec les campagnes de Prusse et de Pologne de 1806-1807.

Kriskhorne, fervent admirateur du Petit Caporal tiendra le rôle de Napoléon, qui ne fut d'ailleurs pas exempt de reproches dans ses manœuvres, tandis que Kaleunt endossera le rôle de la IVème Coalition composée de la Prusse et de la Russie manipulées par la perfide albion.

Contexte :

Après la prestigieuse victoire d'Austerlitz le 2 décembre 1805, les Autrichiens étaient vaincus et les Russes s'étaient retirés. Avec la création de la Confédération du Rhin en juillet 1806, la France s'était agrandie jusques aux territoires de la Prusse, situation que cette "armée qui avait fondé un Etat" n'appréciait guère.

La Grande Armée est alors majoritairement stationnée en Wurtemberg et en Bavière dans l'attente de la ratification du traité. Mais le 9 août 1806, la Prusse proclame la mobilisation générale dans tout le pays en commettant l'erreur de ne pas attendre le soutien de l'armée russe encore très éloignée. Ainsi, les Prussiens se retrouvèrent-ils seuls face aux Français. Une nouvelle coalition fut créée, encore une fois manigancée par les Anglais. La Grande Armée se mit en marche. Elle partit du Rhin jusqu'à la région de Saafeld où eurent lieu les premiers affrontements.

                    Mais le roi de Prusse entre dans le conflit avec une armée dont la force n'est plus celle de Frédéric le Grand. Beaucoup de soldats ont entre 40 et 50 ans et leurs commandants n'ont pas intégré les nouveaux concepts de manœuvres et d'utilisation combinée des trois armes. Les chefs militaires prussiens, imbus de leurs personnes et sous-estimant gravement l'ennemi, vont s'engager contre une Grande Armée au faîte de sa puissance.


Dernière édition par KALEUNT le Dim 10 Juil 2016 - 17:09, édité 2 fois
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Ven 10 Juin 2016 - 11:44

Jeudi 9 juin 2016 :

nous simulons ce soir les deux premiers affrontements significatifs de la campagne : Schleiz et Saalfeld.

La bataille de Schleiz se déroula le 9 octobre 1806.




Le joueur français (5 cartes) doit s'emparer du village de Schleiz à gauche (2 médailles), de la forêt d'Oschitz à droite (1 médaille) tout en empêchant le Prussien (4 cartes et 3 Iron Will) de s'enfuir (1 médaille pour deux unités sorties). Kris va rapidement s'emparer du village grâce à une carte Grande Manœuvre, tandis que son artillerie à cheval bombarde l'aile droite prussienne ce qui décide Kaleunt à évacuer rapidement ses unités de ce flanc, son artillerie couvrant la retraite. Celle-ci résiste à plusieurs charges de cavalerie avant de succomber mais aura permis à 4 unités d'infanterie et deux chefs d'évacuer le champ de bataille. Au centre les combats sont indécis tandis qu'à droite les Français progressent vers le bois évacué par l'infanterie légère prussienne. Finalement Kris l'emporte 5-4 en ayant détruit trois unités prussiennes. Kaleunt sort 7 unités (3 médailles) et détruit une des unités de cavalerie lancée à l'assaut de son artillerie. L'Histoire est respectée, victoire mineure des Français.

Le lendemain 10 octobre les affrontements se poursuivent à Saalfeld :



Pas de repli possible pour l'armée prussienne (4 cartes et 3 Iron Will) renforcée par des unités saxonnes, il faut accepter le combat.

Les Français (6 cartes) gagnent une médaille pour chaque hexagone de la colline de Sanberg occupée (à gauche).

Immédiatement Kris lance son infanterie de ligne et sa cavalerie à l'assaut de la colline tandis que Kaleunt tente de faire diversion en attaquant le flanc droit français plus faible. Le deuxième assaut est le bon pour Kris qui occupe un, puis deux hexs de la colline obligeant Kaleunt à former les carrés après avoir perdu son artillerie et sa cavalerie. Quelques escarmouches ont lieu au centre tandis que Kaleunt, privé de deux cartes prépare son offensive à droite. Finalement les Prussiens, menés au score, retournent la situation en détruisant l'aile droite française (4 médailles) par une action conjointe de l'infanterie, de l'artillerie, décisive, et des hussards, forçant Vedel à s'enfuir, ainsi que deux unités au centre où l'élimination de Claparède retourne vraiment la situation. Victoire mineure (7-6) des Prussiens qui n'ont perdu que 4 unités tout en conservant leurs chefs (dont le Prince Louis-Ferdinand historiquement décédé lors d'une charge). Les Français perdent 6 unités plus un chef. Premier retournement historique de la campagne qui permet à Kaleunt d'égaliser au terme de cette belle soirée tactique 11-11.

A jeudi prochain pour la bataille d'Iéna en 8 médailles.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Sam 9 Juil 2016 - 21:10

Ce samedi après-midi fut consacré aux deux plus fameuses batailles de la campagne, Iéna et Auerstaedt, qui se déroulèrent le même jour, 14 octobre 1806, à quelques kilomètres de distance.



Napoléon, mal renseigné, pensait affronter à Iéna le gros de l'armée prussienne, dont l'essentiel s'était replié sur Auerstaedt où le maréchal Davout, en infériorité numérique, va les affronter. Le joueur français (Napoléon en personne), dispose de 6 cartes et doit s'emparer du plus possible de villages (médaille majoritaire temporaire). Le Prussien (4 cartes et 3 Iron will) doit conserver le contrôle des villages et infliger au moins 7 pertes à l'ennemi. Malgré de bonnes cartes et une belle manœuvre, notamment sur le flanc droit, dévasté par les charges françaises, la bataille tourne finalement à l'avantage du Prussien qui l'emporte de justesse 8-7 grâce à la conservation des positions stratégiques, ce qui lui permet de mener la campagne 19-18.

Davout s'en sortira-t-il mieux que le petit tondu ?



Le Maréchal (6 cartes) rencontre le gros des forces prussiennes (4 cartes et 2 Iron will) qu'il doit déloger d' Hassenhausen, dont le contrôle majoritaire rapporte deux médailles majoritaires temporaires. Rapidement l'infanterie de ligne conquiert le village mais la réaction prussienne au centre et sur le flanc droit surprend le Français qui conserve le village mais perd pied sans pouvoir détruire les unités prussiennes affaiblies qui se replient grâce à une "Grande Manœuvre". La victoire est sans appel, 10-3 en faveur du Prussien. Davout est limogé et Napoléon commence à comprendre que "l'armée de parade prussienne" a encore de beaux restes.

Au soir de ce funeste 14 octobre la campagne de Prusse semble tourner à l'avantage des autochtones qui mènent désormais 29 à 21.

Malgré ses succès l'armée prussienne se replie vers le nord et attend la Grande Armée de pied ferme aux alentours de Halle.

Rendez-vous le 14 juillet pour ce qui ne pourra être qu'un triomphe français.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Ven 2 Sep 2016 - 10:23

Finalement les batailles de juillet ne furent guère plus favorables aux Français battus 12-7 (4-2 et 8-5 pour les Prussiens) à l'occasion des deux batailles de Halle :





Quelques jours plus tard se déroulèrent les batailles d'Altenzaun et de Zedhenick (26 octobre 1806) :



Victoire prussienne : 5-4



Victoire française 4-3

A ce stade de la campagne l'Empereur Kriskhorne fait grise mine face au maréchal Kaleunt qui mène 49-36 après 8 engagements. La campagne de Saxe et de Prusse semble perdue pour Napoléon.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Ven 2 Sep 2016 - 10:33

Merci à Kris d'avoir bien voulu poursuivre cette campagne hier soir face à des Prussiens galvanisés par leurs premières victoires.

Prenzlau fut un désastre pour la Grande Armée, écrasée 6-1 par des Teutons qui lancèrent des charges de cavalerie foudroyantes au lieu de se replier comme le prévoyait le scénario. Gloire et honneur aux Cuirassiers qui ont remporté 4 des 6 victoires prussiennes.



Finalement le Français compense un peu en remportant 4-2 la bataille de Waren :



Soirée qui permet à Kaleunt d'aggraver son avance et de mener 57-41.

Encore 12 médailles à remporter, Kriskhorne lavera-t-il l'affront en réduisant l'écart ?
Reprendra-t-il confiance avant d'affronter une armée russe intacte et rassurée par cette avance ?

Réponse le samedi 10 septembre après les deux derniers affrontements de cette première partie de la campagne de 1806-1807.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Sam 10 Sep 2016 - 20:49

Notre campagne de Saxe et de Prusse s'est achevée aujourd'hui avec les batailles de Nossentin et de Lübeck.

A Nossentin, malgré les furieuses charges de la cavalerie légère française sur le flanc droit, c'est finalement l'infanterie légère prussienne qui permet à Kaleunt de remporter la victoire 5-4 après une partie très équilibrée.



Les Français se retrouvent ensuite devant Lübeck pour achever la campagne en s'emparant des places fortes du nord de la Prusse. Mais l'artillerie de Blücher trace des sillons sanglants dans les rangs des Français, tétanisés par ce feu roulant, qui permet à Kaleunt de l'emporter 7-0. Triste journée pour la Grande Armée.



Ainsi s'achève la première partie de notre campagne 1806-1807, par une incontestable victoire défensive des Prussiens du Maréchal Kaleunt sur un score plus qu'honorable de 69 à 45.

Mais déjà l'Empereur tourne son regard vers l'est et la Pologne où l'attendent les troupes russes du comte Ostermann-Tolstoï retranchées près de Czarnowo. Nous sommes en décembre 1806 et l'hiver s'annonce particulièrement rigoureux.

Vivement le deuxième samedi d'octobre.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Dim 9 Oct 2016 - 20:47

Dure reprise pour la Grande Armée qui affrontait hier la Russie en match inamical sur les terres polonaises. Les Français se sont heurtés à une rugueuse défense moscovite sur le terrain de Czarnowo.



Après une belle progression vers la ville l'avantage tourne en faveur du Russe (quatre cartes de commandement) sur le flanc droit où le Français (6 cartes de commandement) perd ses deux brigades légères, ses hussards et son chef bousculé par une charge de cosaques, véritables pestes dont la destruction ne rapporte même pas de médaille en tant que cavalerie irrégulière. Au centre la ligne se heurte à l'infanterie légère russe qui déserte sa position dans le cadre d'une défense élastique. A gauche les Français progressent vers le second pont sur la Wrka mais se heurtent à une batterie russe retranchée et renforcée par la règle Mère Patrie (Mother Russia) qui lui attribua un bloc supplémentaire. Finalement l'action des Grenadiers russes soutenus par l'artillerie au centre et à droite, vient à bout des Français qui ont attaqué avant d'être regroupés. Victoire sans appel 7-3 de l'ours russe poursuivi par l'Ogre français en direction de Golymin où les deux armées devraient se retrouver le 20 octobre pour la suite de cette campagne de Pologne.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Sam 22 Oct 2016 - 13:40

Rude soirée ce jeudi pour la Grande armée qui s'enfonce dans les boues de Pologne et n'arrive pas à accrocher l'armée russe.

Cette fois Golymin était l'enjeu de l'affrontement. Mais Kaleunt avait reçu l'ordre de décrocher avant que la ligne française puisse l'engager.



Les commandants russes (5 cartes de commandement) optent pour une défense élastique à leur droite et au centre tandis que la cavalerie et les irréguliers cosaques couvrent la retraite du flanc gauche. Malgré les charges violentes des dragons et des hussards la ligne russe tient le choc. La partie s'équilibre à 3-3 mais les contre-charges de la cavalerie du Tsar brisent l'élan des Français (5 cartes de commandement) tandis que de nombreuses unités quittent le champ de bataille en bon ordre. Finalement l'armée russe sort presque indemne de l'affrontement et fait mouvement vers le nord après une belle victoire défensive 8-3.

La campagne de Pologne, malgré le soutien enthousiaste des autochtones, commence bien mal pour Napoléon-Kriskhorne qui devra pourtant encore affronter l'ours russe à Pultusk avant la trêve. 15-6, une belle avance pour les troupes des Romanov, qui cèdent du terrain mais ne rompent pas devant l'ogre corse.

Живая родина матери !
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Ven 4 Nov 2016 - 8:34

3ème scénario de la Campagne de Pologne hier soir avec la simulation de la bataille de Pultusk (10 médailles, 26 décembre 1806) qui a tenue toutes ses promesses.



Le joueur français (5 cartes de commandement) doit s'emparer du bois de Mostachin à gauche, des villages, du pont sur la Narew et des collines situées derrière les hauteurs de Mosin. L'action commence par des bombardements intensifs de la Grande armée. Afin de bloquer l'artillerie française et de la faire taire le Russe (5 cartes de commandement) sacrifie ses cosaques qui se font décimer par la mitraille mais ne rapportent pas de médailles. Plusieurs charges de cavalerie française réduisent l'artillerie russe mais la cavalerie russe reprend l'avantage. La partie s'équilibre jusqu'à la contre-attaque générale de l'infanterie russe qui, grâce à deux Marches forcées, bouscule le centre français. A 8-2 le Français réagit enfin en reprenant trois médailles, dont un chef, avant que les Grenadiers russes, grands héros de cette bataille de Pultusk, ne repoussent définitivement les troupes de Lannes.

Victoire des Russes du maréchal Kaleunt 10-5. Décidément, en ce début d'hiver 1806, l'armée française a déjà un pied dans la tombe puisque le Russe mène 25-11 après ce premier tiers de campagne.

Rendez-vous le 12 novembre à Mohrungen pour un affrontement plus léger en 7 médailles en attendant le triple et sanglant affrontement d'Eylau.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Dim 13 Nov 2016 - 20:57

Il faisait un froid glacial en ce 25 janvier 1807 dans la plaine humide de Mohrungen (7 médailles) où une armée russe (4 cartes) exténuée et transie affrontait des Français reprenant confiance.



Le commandant français, maréchal Kriskhorne (4 cartes), lance immédiatement une charge de hussards sur la cavalerie russe tandis que l'artillerie française met à mal l'artillerie du Tsar, pourtant renforcée par un jet de "Paper strenght-Mother russia". Dès lors tout s'est joué au centre entre molles contre-attaques russes et "furia francese". Mais Kris manœuvre bien et replie ses troupes affaiblies pour les remplacer par des troupes fraîches. Il ne perd finalement que deux unités et balaie le centre russe. Certes il ne prend pas la ville mais les cosaques envoyés contourner le dispositif français pour s'emparer de Mohrungen n'arriveront jamais, ayant sans doute abusé de l'Herbe de bison. Le centre russe est donc écrasé sous les tirs précis de l'infanterie légère française qui se paie même le luxe d'abattre Markov. Résultat : 7-2 pour l'Ogre corse qui dévore tout cru l'ours russe.

27-18 en faveur du Russe mais l'écart se resserre. Les trois affrontements de la bataille d'Eylau, l'une des plus grandes boucheries de l'Empire, que nous disputerons en janvier ou février après la trève, seront décisifs.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Lun 20 Fév 2017 - 14:58

Nous avons pu disputer les 3 engagements de la bataille d'Eylau en ce 1er samedi du mois de janvier.

Notre campagne touche à sa fin, l'hiver se fait plus mordant et les conditions de combat sont dramatiques. Pour vous donner une idée n'hésitez pas à regarder l'extrait du film "Colonel Chabert", d'après l'œuvre de Balzac, qui reconstitue la charge des cuirassiers qui faisaient partie des 12000 ! cavaliers de Murat qui enfoncèrent les lignes russes au prix de pertes terribles :



La bataille reste longtemps indécise et à 5-5 tout était possible, mais un dernier coup de rein des Grenadiers russes permet à Kaleunt de l'emporter 7-5.



Moins de suspense pour ce deuxième affrontement remporté 7-2 par Kaleunt notamment grâce à de dévastatrices charges de cavalerie, principalement des cuirassiers qui remportent, à eux seuls, 4 médailles pour les Russes.



La fameuse charge des 12.000 cavaliers de Murat permettra à Kriskhorne de venger son honneur. Les Cuirassiers et les Dragons, notamment ceux de la Garde, feront des ravages dans les rangs russes qui résistent quelques tours avant d'éclater, un peu comme dans la réalité : les Français l'emportent 9-5.

Finalement la journée reste aux Russes qui l'emportent 19-16. Ce qui permet à Kaleunt de conforter son avance : 46-34, quelle bataille mes aïeux !

Une vraie boucherie : plus de 10.000 morts et blessés du côté Français, 12.000 morts du côté russe, auxquels s'ajoutent 14.000 blessés dont la plupart mourront faute de soins et à cause du froid. La victoire française est réelle mais insuffisante, il faudra poursuivre la campagne, et les Russes, dès le printemps.

Rendez-vous bientôt pour les deux derniers affrontement de cette terrible campagne de Pologne : Heilsberg et surtout la décisive bataille de Friedland (juin 1807), que nous jouerons également en format épique au mois de juin..


Dernière édition par KALEUNT le Ven 2 Juin 2017 - 14:31, édité 1 fois
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Ven 2 Juin 2017 - 14:23



Très vite les cosaques et la cavalerie légère russe harcèlent la cavalerie française sur le flanc droit tandis que l'artillerie du Tsar pilonne les positions françaises, dont les unités progressent sous une pluie de fonte et de fer. Finalement les tentatives de percée de Murat, Saint Hilaire et Saint Cyr s'achèvent dans une mare de sang. Victoire de Bagration-Kaleunt 8-3.



En ce 14 juin 1807 va se jouer le sort de la campagne de Pologne et de la IVème coalition. L'armée française progresse bien sous les ordres directs de Napo qui engage rapidement la Garde. Mais les Russes, très solides en défense, résistent et la partie s'équilibre à 5-5 puis 6-6. L'artillerie du tsar, toujours aussi efficace, combinée à quelques raids de cosaques emporte finalement la décision. Victoire de Bennigsen-Kaleunt 8-6.

Voilà qui achève cette double campagne de Prusse et de Pologne après 21 scénarios joués sur une période de 11 mois.

Rappel du score de la campagne de Prusse : Kriskhorne : 45, Kaleunt : 69

Campagne de Pologne : Kriskhorne 43, Kaleunt : 62

Score final : Kriskhorne : 88, Kaleunt : 131.

Victoire décisive (+43) de la IVème Coalition face à l'Ogre corse, c'est la Bérézina avant l'heure.

Rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle campagne qui permettra de commémorer les affrontements de 1808 lors de la Guerre d'Espagne.


Dernière édition par KALEUNT le Mer 7 Juin 2017 - 18:12, édité 2 fois
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Ven 2 Juin 2017 - 14:26

Pour achever le cycle des commémorations des campagnes de Prusse et de Pologne (1806-1807) nous simulerons de nouveau la bataille de Friedland mais en format épique pour faire honneur à la dernière extension du système
CCN : EPIC NAPOLEONICS, qui introduit un double système de jeu (Epic et Grande Battles) à 4, 6 ou 8 joueurs.

N'hésitez pas à vous signaler si vous voulez participer à cette bataille géante avec Kriskhorne (Napoléon), Verburyc et Kaleunt (Bennigsen), il reste 1, 3 ou 5 places. Napoléon rejettera-t-il les 60.000 hommes de Bennigsen dans le fleuve Alle, ou bien les cosaques réussiront-ils à mettre en déroute la redoutable Grande armée et ses 80.000 soldats aguerris ?

Réponse le 10 juin après-midi.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  KALEUNT le Dim 11 Juin 2017 - 18:37

Merci aux vaillants maréchaux qui ont accepté de tester le nouveau système Borg CCNapoleonics "La Grande Battles" et qui se sont affronté durant près de quatre heures devant Friedland :

dans le camp français : Kriskhorne-Napoléon-Lannes, Vitzeraï-Victor-Ney, Nithog-Mortier-Grouchy

dans le camp russe : Kaleunt-Bennigsen-Kologribov, Poppits-Bagration, Verburyc-Gortchakov-Ouvarov.


                            La bataille s'engage sur les ailes avec une double offensive de Vitzeraï et Nithog, tandis que Lannes se contente de bombarder les positions russes. Rapidement les Français engrangent les premières médailles mais les Russes obtiennent quelques succès défensifs, notamment à gauche avec Poppits qui infiltre les bois avec son infanterie légère. Les Français mènent 5-3, l'aile droite russe plie mais ne rompt pas tandis que l'aile gauche contre-attaque avec le soutien de la cavalerie et des cosaques qui harcèlent rapidement les avant-garde françaises. Bientôt les Russes prennent l'avantage 11-7 en repoussant les attaques françaises. L'avance française se confirme et Poppits détruit toute l'aile droite française sauf une unité d'infanterie légère qui résistera d'ailleurs jusqu'au bout car l'armée russe s'épuise (voir photo). A la droite russe Verburyc perd sa cavalerie et la moitié de ses forces face à un Nithog fort entreprenant. Au centre les deux CIC envoie des renforts sur leurs ailes avant de commencer l'explication finale. Les Grenadiers de Moscou montrent à Nithog le chemin de Paris, tandis que Kriskhorne, dont l'artillerie s'avère peu efficace, lance la cavalerie de la Garde à l'assaut des positions de Kologribov. Après quelques succès la bataille stagne à 19-16 en faveur du Russe qui a déjà largement rempli son contrat. Lannes veut en finir en écrasant l'artillerie russe avec les Chasseurs et les Grenadiers à cheval de la Garde. Mais l'artillerie russe, galvanisée par la présence de son CIC, résiste. Une carte "Bombard" lui permet de lancer 5 dés de mitraille à bout portant sur les 3 derniers escadrons de Chasseurs. Le suspense est terrible. Kaleunt met le feu aux poudres et obtient un strike avec trois résultats cavalerie. Les Français se replient, les Russes restent maîtres du terrain. Victoire du camp Poppits-Verburyc-Kaleunt 20-17, victoire mineure des Russes. Les pertes sont énormes, il y a nettement plus de blocs en-dehors du champ de bataille que dessus.



                         Merci à Sylve pour cette vision ultime du champ de bataille au moment de la victoire russe. On voit bien au premier plan l'aile droite ravagée de Vitzeraï (il reste un bloc d'infanterie légère face à 5 unités russes et les renforts de la Vieille Garde sont encore loin). Cela dit il était temps de gagner pour le Russe car ses troupes sont épuisées et les forces françaises sont encore puissantes au centre et à gauche.
                         Nous remettrons le couvert à Saumur le 1er juillet avec une Grande Battles simulant la célèbre bataille d'Austerlitz. Avis aux amateurs.
avatar
KALEUNT
légende vivante
légende vivante

Nombre de messages : 1062
Age : 52
Localisation : Bacon les Gromits

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration Napoleonics

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum