Les Chroniques d'Akatosk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Chroniques d'Akatosk

Message  Gargamel le Dim 4 Déc 2011 - 23:15

Afin de scénariser nos rencontres, j'ai cherché un "contexte" qui pourrait être intéressant, permettant de lier nos parties entre elles. Or, un évènement majeur a eu lieu il y a quelques siecles seulement. Je me propose donc de vous en faire part ici! Si cet environnement de campagne vous tente, à nous de développer pour donner un peu "d'âme" à tout ça...

Quand survint la grande incursion du Chaos, la destinée deTyrion et Teclis fut scellée. Venant du nord, les elfes noirs s'emparèrent d'Ulthuan, volant, brûlant et pillant. Alliés aux serviteurs des puissances du Chaos, ils semblaient invincibles. Les gigantesques arches noires de Naggaroth vomissaient une vague de corruption sur les rivages immaculés des terres elfiques. Des navires aux voiles tissées de runes aux couleurs flamboyantes, débarquaient sur Ulthuan des hordes enragées de guerriers du Chaos. Le Roi Sorcier de Naggaroth foulait une fois de plus la terre dont il avait été banni depuis si longtemps. Partout, les elfes surpris subirent défaites sur défaites contre leurs frères adorateurs du Chaos. Sur les terres des hommes les choses n'allaient pas mieux. L'Empire, divisé par des luttes intestines incessantes, ne pouvait faire face au Chaos unifié. C'était une époque ténébreuse et sanglante. Le monde était promis à la mort et au désespoir.
Tyrion se trouvait à Avelorn à la cour d'Alarielle, la nouvelle Reine Eternelle, quand les elfes noirs attaquèrent. Les hurlements de leurs bêtes emplissaient la vieille forêt. L'écho aigu de leurs trompettes triomphantes se faisait entendre jusqu'au coeur de ces terres, jusqu'ici vierges de toute marque du Chaos. La garde amazone de la reine se précipita contre les assaillants et une force de guerriers, réunie à la hâte, se jeta dans la mêlée. En vain ! Les elfes noirs étaient trop forts et il semblait que la Reine Eternelle, chef spirituel d'Ulthuan, allait tomber entre leurs mains. Alors, Tyrion la tira hors de son pavillon de soie et l'emporta, se taillant, avec l'énergie du désespoir, un chemin sanglant parmi les elfes noirs. Tyrion fut blessé par la lame d'une furie mais, sans s'occuper de sa blessure, ils s'échappèrent dans la forêt et disparurent. La nouvelle de la perte de la Reine Eternelle courut à travers les terres et le coeur des elfes s'emplit de désespoir.
Quand les nouvelles de la disparition de son frère atteignirent la tour blanche, Teclis refusa d'y croire. Depuis leur naissance, lui et Tyrion avaient une sorte de lien mental et il était convaincu qu'il aurait ressenti la mort de son frère. Il décida de quitter la tour et de partir à sa recherche. Utilisant tout son art, il forgea une lame et l'imprégna d'enchantements mortels. Voyant combien Teclis était décidé, les Maîtres du Savoir lui donnèrent la couronne de guerre de Saphery et le laissèrent partir. Il avait pressenti sa destinée dès son plus jeune âge et il savait que l'avenir des Royaumes Elfiques reposait sur ses épaules. Teclis était devenu plus fort, les remèdes des Maîtres du Savoir l'avaient guéri et il possédait maintenant une force normale. Les Maîtres du Savoir espéraient que cela serait suffisant.
Tyrion et la Reine Eternelle fuyaient à travers les terres dévastées par la guerre. La vieille forêt brûlait, les elfes noirs se vengeaient de leur long exil. Une armée ellyrienne fut anéantie par les sorts du Roi Sorcier, les hauts elfes de Caledor ne réussissaient pas à réveiller les derniers dragons et la grande flotte de Lothern dut fuir vers la mer, repoussée par les navires du Chaos. Une armée d'elfes noirs reprit l'île blafarde et l'autel de Khaine tomba une fois de plus entre leurs mains. Les enfants de Naggaroth allaient de victoires en victoires.
Les elfes noirs jubilèrent à l'annonce de la perte d'Alarielle mais le Roi Sorcier refusa de croire à sa mort. Il insista pour que son corps soit retrouvé afin qu'il puisse le crucifier sur son étendard. Quatre assassins s'avancèrent et lui jurèrent qu'ils ne prendraient pas de repos tant qu'ils n'auraient pas retrouvé le corps de la reine. Les elfes noirs cherchèrent partout les deux fuyards. Tyrion et la Reine Eternelle se cachaient constamment, avançant de nuit pour éviter les patrouilles des elfes noirs. Le poison de la furie commençant à faire son effet, Tyrion avait de plus en plus de fièvre et la jeune Reine Eternelle n'avait pas assez de pouvoirs pour le sauver.
Les hauts elfes en furent réduits à mener une guérilla sur leur propre terre alors que les serviteurs des ténèbres régnaient partout. Mais une nouvelle se propageait. Un sorcier courait le pays et nul ne pouvait se dresser devant lui. C'était un jeune homme pâle arborant la couronne de guerre de Saphery et, là où il passait, les elfes noirs tremblaient. D'un mot, il appelait la foudre, d'un mot, il terrassait les monstres et les guerriers du Chaos. Le champion de Slaanesh Alberecht Numan, le défia lors d'une bataille et fut instantanément réduit en poussière avec tous ses serviteurs. Il intervint durant la bataille du gué de Hatard et massacra la Confrérie des Dix de Ferik Kasterman, les sorciers de Tzeentch les plus redoutés de l'époque. Ce furent de petites victoires mais, en ces jours sombres, elles redonnèrent l'espoir aux elfes.
L'espoir était ce dont les peuples de tous les royaumes d'Ulthuan avaient désespérément besoin. La griffe du Chaos tenait fermement toute l'île dans son étreinte. De Chrace dans le nord à Yvresse au sud, les terres elfiques étaient entièrement occupées. Même les eaux de la mer intérieure avaient été envahies par l'incursion des elfes noirs. A bord de navires construits avec le bois des forêts maudites, évoluant à une vitesse surnaturelle, les pillards étaient allés jusqu'à l'Île des Morts avant de rebrousser chemin, repoussés par les sorts de protection.
Les elfes noirs furent uniquement contenus à Saphery, autour de la tour blanche, et devant les murs de la puissante forteresse de Lothern. Trois grandes arches noires menaient le siège de la maison de lumière de Lothern. Jour et nuit, les sorts explosaient et les engins de siège entamaient les murs. Le Roi Phénix lui-même était piégé dans l'enceinte de la cité. La conquête totale des royaumes n'était qu'une question de temps. Avec la perte de la Reine Eternelle, les elfes n'avaient pas le coeur au combat.


Dans les forêts d'Avelorn, la chasse arrivait à son terme. Les quatre assassins rattrapèrent Tyrion et sa protégée et les surprirent durant leur repos. Le seigneur elfe blessé se battit comme un loup enragé. Trois elfes noirs trouvèrent la mort sous les assauts furieux de sa lame mais le quatrième s'enfuit et rapporta sa découverte au Roi Sorcier. Hurlant de triomphe le Roi Sorcier libéra sa fierté et sa joie : le gardien des secrets N'Kari. Dans un rugissement bestial, le démon majeur s'élança dans la nuit à la recherche de sa proie.
Le démon trouva Tyrion et la Reine Eternelle durant les heures sombres qui précèdent l'aube et fondit sur eux comme une étoile tombant du firmament. Autrefois, la reine aurait pu bannir le démon mais son pouvoir se nourrissait de sa terre, aujourd'hui dévastée. Tyrion vacillait mais il était prêt à défendre chèrement sa vie. D'un seul coup de poing puissant le démon écarta violemment le guerrier. Se dressant devant la Reine Eternelle, il se pencha pour lui caresser la joue de l'une de ses griffes.
Un éclair déchira la nuit et frappa le démon de plein fouet. Une frêle silhouette émergea de la forêt. Sur sa tête était posé le heaume de Saphery avec ses cornes et son cercle lunaire éclatant. L'homme s'interposa entre la reine et le gardien des secrets. Avec un rugissement de colère, le démon se releva. Teclis prononça des mots comme le tonnerre et une sphère d'énergie scintillante emprisonna le démon et le renvoya dans le Warp. Teclis se précipita pour aider son frère. Utilisant toutes les connaissances de guérisseur qu'il avait apprises dans la tour blanche, il essaya de ramener l'esprit de Tyrion des confins de l'abîme. Quand le Roi Sorcier vit la défaite de son démon, à travers sa sombre sphère de vision, il enragea. I1 ordonna le sacrifice immédiat à Slaanesh d'un millier de prisonniers elfes. La guerre brûlait d'une férocité renouvelée.
Teclis guida la Reine Eternelle et son frère jumeau vers la mer intérieure. Là, ils embarquèrent sur un vaisseau blanc équipé par les survivants de la garde de la reine. Ils furent transportés jusqu'à la plaine de Finuval où les restes éparpillés des armées elfes s'étaient rassemblés pour un ultime combat désespéré.
Les chars de Tiranoc se postèrent entre les Heaumes d'Argent et les lanciers de Cothique et d'Yvresse. Les cavaliers d'Ellyrion s'assemblèrent aux côtés des Lions Blancs de Chrace. Les seigneurs elfes, chevauchant des griffons, planaient au-dessus de l'armée. Les sorciers de la tour blanche se placèrent près de la garde amazone. A la nouvelle de la présence de la Reine Eternelle, un cri de joie éclata dans les rangs de l'armée, emplis d'un courage renouvelé. Puis un nuage de poussière à l'horizon annonça l'arrivée de l'ennemi.


La suite, il est facile de la connaître en cherchant des informations sur la bataille de Finuval. Perso, je vous propose de livrer nos parties à ce moment là. Les Hauts Elfes ont retrouver espoirs, bien que toujours dans une situation déliquate.

A nous de ré-écrire l'histoire....


Garga
avatar
Gargamel
super star
super star

Nombre de messages : 546
Age : 41
Localisation : Angers (pas loin en tous cas...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  Gargamel le Sam 10 Déc 2011 - 15:44

Nefe, Anduniel, avez-vous eu le temps de lire le petit fluff que je vous propose comme cadre pour nos parties???? Des choses à proposer/ ajouter????

L'histoire voudrait que les Hauts Elfes , de nouveau motivés par le retour de la Reine éternelle repoussent petit à petit l'alliance EN/ Chaos. En effet, déjà que celle-ci était fragile, il n'en fallait pas plus pour que les HE ne reprennent le dessus. La bataille de Finuval verra Téclis bannir Malékith après un duel épique, provoquant alors la déroute complête des EN et des troupes du Chaos. En 2303, calendrier de l'Empire, les HE reprennent le contrôle de l'île....

Mais nous n'en sommes pas là pour le moment. Les troupes du Chaos commençent à douter de leurs alliés d'un jour, les batailles inetrnes éclatent de plus en plus souvent. Les HE rassemblent leurs troupes et repoussent petit à petit les assauts des EN..... Qui prendra le dessus????

A suivre dès janvier à l'asso!

Garga
avatar
Gargamel
super star
super star

Nombre de messages : 546
Age : 41
Localisation : Angers (pas loin en tous cas...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  nefe le Sam 10 Déc 2011 - 19:55

heu, pas encore lu, mais je vais m'y atteler...

_________________
et là, le homme-arbre, il ramasse le hobbit, il met le papier d'alu dessus,


ET IL TE LE JETTE EN PLEIN DANS TA ZONE D'EN BUT
avatar
nefe
kommissair' superviseu'r - secrétaire
kommissair' superviseu'r - secrétaire

Nombre de messages : 1725
Age : 44
Localisation : Angers near Nowhere

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  anduniel le Sam 10 Déc 2011 - 21:23

Why not, mais si on a d'autres joueurs (comme le potentiel bretonnien), le contexte ne fonctionne plus ...

Pourquoi ne pas prendre un contexte plus général ? Comme l'incursion sur Albion par exemple ?
avatar
anduniel
super star
super star

Nombre de messages : 561
Age : 38
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  Gargamel le Sam 10 Déc 2011 - 21:37

Brice nous rejoindra plus tard d'après ce qu'il m'a laissé entendre! Du coup, on peut partir la dessus pour le moment.

De toutes façons, l'idée est juste de donner un sens à nos premières parties, mais surtout à "motiver les troupes" à l'asso! Et dès que l'on sera suffisament nombreux, on peut lancer une "vraie" campagne sur carte, et pourquoi pas en Albion!

Cogitez juste peut-être à des noms pour vos persos, voir vos unités, concentrez-vous sur la peinture et zou! On essaiera de scénariser nos premières parties un max quitte à faire des minis rapports de bataille (en quelques lignes avec 3-4 photos!!!).

Garga
avatar
Gargamel
super star
super star

Nombre de messages : 546
Age : 41
Localisation : Angers (pas loin en tous cas...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  nefe le Lun 12 Déc 2011 - 12:08

alors un petit message après lecture.
Bon je ne suis pas très objectif, je suis actuellement en pleine lecture de Bain de Sang dans les Terres Arides, et plus j'avance dans ma lecture plus je suis persuadé que c'est quelque chose comme ça qui serait fantastique au club, avec toutefois une approche sur 3 échelles suivant les envies des joueurs : parties de Mordheim, parties de Battle, parties de Warmaster.
Je verrais ainsi bien une quête de reliques en Mordheim (dans les différentes ruines et cités des lieux), parties classiques de Battle pour les défis, et quelques grosses batailles de warmaster pour régler les gros conflits (ou sur des hexagones précis).

Concernant le cadre de campagne, j'avoue ne pas être très emballé par les querelles Hauts-Elfes Elfes Noirs, on tombe souvent dans le cataclysmique qui me conduit même à se demander comment ils ont pu survivre jusqu'à maintenant. En plus, celà limite les bélligérants du fait du cadre de jeu.

_________________
et là, le homme-arbre, il ramasse le hobbit, il met le papier d'alu dessus,


ET IL TE LE JETTE EN PLEIN DANS TA ZONE D'EN BUT
avatar
nefe
kommissair' superviseu'r - secrétaire
kommissair' superviseu'r - secrétaire

Nombre de messages : 1725
Age : 44
Localisation : Angers near Nowhere

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  anduniel le Lun 12 Déc 2011 - 13:41

L'idée du multi format me séduit, sachant que ça serait l'occasion aussi pour moi de me mettre à mordheim, avec des HE aussi ( et ca me motivera à avancer sur la peinture de mes HE battle ^^, tout en me mettant à la version actuelle).

Sinon, j'ai reçu ce jour mes HE warmaster : c'est petit, c'est mimi ^^ Ca va être "amusant" à peindre ...
Le must étant que j'avais en plus un héros sur dragon (ce qui n'était pas prévu).


Dernière édition par anduniel le Lun 12 Déc 2011 - 16:23, édité 1 fois
avatar
anduniel
super star
super star

Nombre de messages : 561
Age : 38
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  nefe le Lun 12 Déc 2011 - 14:24

c'est effectivement minuscule mais ça montre que tu n'as pas beaucoup fait d'epic (encore plus petit).
C'est sympa de la part de ton vendeur de t'avoir mis un dragon.
Par contre, niveau peinture, le HE n'est pas le plus aisé à mon avis, il faut être propre.
Pour ma part, dès que j'aurais assez de temps, je vous posterai mon début de GDC, c'est du torché rapide

_________________
et là, le homme-arbre, il ramasse le hobbit, il met le papier d'alu dessus,


ET IL TE LE JETTE EN PLEIN DANS TA ZONE D'EN BUT
avatar
nefe
kommissair' superviseu'r - secrétaire
kommissair' superviseu'r - secrétaire

Nombre de messages : 1725
Age : 44
Localisation : Angers near Nowhere

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  Gargamel le Lun 12 Déc 2011 - 21:20

Grumpf, je garde mon idée de campagne pour le coup, du moins pour le moment!

J'aime beaucoup l'idée de lier les parties entre les différents jeux, mais c'est un gros boulot.....

Je crois que pour le moment, on va se fouttre sur la gueul..... histoire de s'habituer aux rules, puis on avisera après!

Garga
avatar
Gargamel
super star
super star

Nombre de messages : 546
Age : 41
Localisation : Angers (pas loin en tous cas...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  nefe le Mar 13 Déc 2011 - 0:00

si tu le veux bien, je pense qu'on peut en effet commencer par se taper dessus, en se fixant si vous le voulez l'objectif d'arriver à jouer à partir de janvier.

Pour ton thème de campagne, il peut être bon, mais je pense qu'il mérite un élargissement, avec peut-être un souci de cohérence historique (comment par exemple justifier les armes à feu si l'on a un joueur Empire) ?
Les règles de "Bain de Sang" sont à mon avis transposables à un autre lieu, et il nous faut à mon avis du temps pour s'entendre sur le comment

_________________
et là, le homme-arbre, il ramasse le hobbit, il met le papier d'alu dessus,


ET IL TE LE JETTE EN PLEIN DANS TA ZONE D'EN BUT
avatar
nefe
kommissair' superviseu'r - secrétaire
kommissair' superviseu'r - secrétaire

Nombre de messages : 1725
Age : 44
Localisation : Angers near Nowhere

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Chroniques d'Akatosk

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum